Although it differs from spyware, adware often uses the same methods and technologies. Merchants initially were uninformed about adware, what impact it had, and how it could damage their brands. Affiliate marketers became aware of the issue much more quickly, especially because they noticed that adware often overwrites tracking cookies, thus resulting in a decline of commissions. Affiliates not employing adware felt that it was stealing commission from them. Adware often has no valuable purpose and rarely provides any useful content to the user, who is typically unaware that such software is installed on his/her computer.

Publicidees.com est une entreprise française qui a été lancée en 2005. Leur site internet est traduit en six langues pour étendre son marché le plus possible. Voici quelques-uns des grands annonceurs de Public-Idées: Microsoft, Philips, Adidas, Coca-Cola. Comme dans la plupart des petits et moyens réseaux, les annonceurs ne payent pas de frais d’adhésion pour accéder à la plateforme. Le compte de l’annonceur doit seulement être créditeur en tout temps pour payer les éditeurs (affiliés). Public-idées ont aussi un système (coregistration) d’acquisition d’adresses courriel via un dispositif interactif (sans obligation).


Supposons que l’annonceur est Adobe.com. Sur la plupart des plateformes d’affiliation, vous verriez un lien semblable sur le site de l’éditeur: http://www.linkconnector.com/affiliate.htm?adv=adobe&aff=marketeurbiz .  En cliquant sur ce lien, le visiteur est envoyé sur le site de Linkconnector et ensuite, il est redirigé à http://www.adobe.com. Avant la technologie Naked Link, c’était le seul moyen d’enregistrer une transaction. Avec la technologie Naked Link, vous verriez seulement le lien direct de l’annonceur (http://www.adobe.com) apparaître sur le site internet de l’éditeur (affilié). Comme il est important en SEO (Search Engine Optimization) d’avoir des liens externes à son site internet pour améliorer ses chances d’avoir une bonne position dans les moteurs de recherche, le Naked Link aide les annonceurs à avoir plus de liens directs à leur site internet.

ShareAsale.com est une entreprise américaine qui a vu le jour en avril 2000.  Sur le site internet, les éditeurs (affiliés) peuvent naviguer par types de programmes, par catégories de biens/services ou en cherchant pour les nouveaux annonceurs inscrits. Comme sur les autres plateformes d’affiliation, en tant qu’éditeur, vous choisissez vous-mêmes les annonceurs avec qui vous aimeriez travailler. Environ 2500 annonceurs sont enregistrés sur la plateforme ShareASale, vous n’avez que l’embarras du choix. On dit que ShareASale a un service à la clientèle exceptionnel. Avec le temps, la compagnie s’est bâti une très bonne réputation et une clientèle loyale. Le monde de l’affiliation en marketing s’élargit de plus en plus et on dit que ShareASale gagne beaucoup en popularité. Tous les mois, des dizaines d’entreprises s’ajoutent à la liste des annonceurs. Ce qui est avantageux pour les annonceurs, c’est que les coûts d’accès à la plateforme d’affiliation sont plus bas que plusieurs autres compétiteurs.  Pour accéder à la plateforme, l’annonceur devra débourser 550 $, en plus les frais de transactions qui sont de 20 % du prix de la vente. Si l’annonceur ne génère pas un minimum de 25 $/mois en frais payés à ShareASale, le compte de l’annonceur devra payer la différence.
En d'autres termes, vous ne gagnez qu'une commission quand quelqu'un prend une action (c'est-à-dire achète le produit ou vous inscrivez pour un essai gratuit).Parce qu'il y a moins de risque pour l'annonceur, les programmes d'affiliation versent des commissions beaucoup plus élevées aux éditeurs par rapport à Google AdSense ou à d'autres types d'annonces .

Google est aussi très sélectif dans son choix d’annonceurs. Pour joindre le réseau, l’annonceur doit rencontrer un représentant de Google et payer une somme initiale de 2000 $ (500 $/mois minimums par la suite). Sur leur site d’information, Google mentionne aussi que les annonceurs peuvent choisir leurs éditeurs, ce qui permet aux annonceurs d’avoir plus de contrôle.


En d'autres termes, vous ne gagnez qu'une commission quand quelqu'un prend une action (c'est-à-dire achète le produit ou vous inscrivez pour un essai gratuit).Parce qu'il y a moins de risque pour l'annonceur, les programmes d'affiliation versent des commissions beaucoup plus élevées aux éditeurs par rapport à Google AdSense ou à d'autres types d'annonces .
1. Qui est votre courtier – Voir le statut de reconnaissance du courtier. Regardez dans les courtiers ensemble de fonctionnalités comme les écarts, le support client, etc. que votre client visé décide de se inscrire pour le courtier sur la base de cela. Voir si le courtier offre langues soutien et variété de types de comptes multiples. Une variété de clients peut être attirée sur le courtier, et les clients sont tout ce que vous avez besoin.
AmazonAssociates (France: ClubPartenairesAmazon) est un des réseaux d’affiliation en marketing les plus utilisés sur internet. Amazon a des milliers d’éditeurs (Amazon les nomme les partenaires) qui font la promotion des produits trouvés sur tous les sites internet d’Amazon Inc. En fait, on dit que beaucoup du succès d’Amazon Inc est dû à son excellent programme d’affiliation. Pourquoi le programme d’Amazon est-il si populaire? Car il est très accessible et facile à utiliser.
×